La commande publique responsable

La collectivité a lancé, il y a quelques mois, une étude partenariale inédite sur les achats publics. L’objectif : établir un diagnostic approfondi de la commande publique, pour la mettre au service du développement de notre territoire.

La commande publique, c’est quoi ?

Pour réaliser leur activité, les acteurs publics passent régulièrement des marchés publics : un appel d’offre, à l’issue duquel un prestataire/fournisseur est choisi pour répondre au besoin.

En France, les achats publics s’élèvent à 200 milliards d’euros de dépenses/an !

À Poitiers, les acteurs publics sont nombreux : collectivité, Université, CHU, CROUS, etc.

Les achats publics sont donc un gisement d’activité significatif ! Au total, ce sont près de 500 millions d’euros dépensés chaque année. Une somme importante qui bénéficie en partie aux entreprises locales, mais aussi régionales et nationales.

La commande publique des principaux donneurs d’ordre sur Poitiers, c’est donc près d’un demi-milliard d’euros chaque année !

Cette commande publique peut ainsi constituer un puissant levier de développement économique local, de transformation écologique et de soutien aux solidarités.

Mesurer l’impact de la commande publique à Poitiers

Pour mesurer l’impact économique de la commande publique sur le tissu économique local et national, la collectivité a donc lancé une étude.

Celle-ci permet d’identifier la nature des besoins, du côté des acteurs publics, et le profil des différents prestataires.

L’étude montre qu’à Poitiers, 50% des achats publics vont directement dans le département (hors matériels médicaux et pharmaceutiques).

Elle permet d’identifier les points forts des différents partenaires, par segment d’achat, et d’engager un partage d’expériences.

Structurer une filière alimentaire territoriale

Par exemple, la collectivité, en partenariat avec le CHU, lance un groupe de travail sur l’achat des denrées alimentaires et la restauration collective, dans le cadre du Plan Alimentaire Territorial.

L’objectif est de structurer une filière alimentaire territoriale et sécuriser des volumes d’achat en lien avec des producteurs locaux.

Développer les clauses sociales et environnementales

Enfin, activer la commande publique comme levier d’action politique, c’est inscrire des clauses dans nos marchés.

Les clauses sont des outils pour conditionner l’attribution des marchés publics. Elles sont qualifiées d’ « environnementales » pour la transition écologique, et de « sociales » pour la solidarité et l’insertion des personnes éloignées de l’emploi. Et elles progressent !

En résumé, les principaux acteurs publics à Poitiers travaillent main dans la main pour construire une coopération commune, afin d’effectuer des achats plus responsables en matière d’alimentation, d’aménagement, d’équipements, etc.