[Communiqué] Loup dans la Vienne : concilier biodiversité et responsabilité

Un communiqué de presse du groupe Biodiversité de Poitiers Collectif

L’attaque du troupeau d’Asnières-sur-Blour dans le sud de la Vienne par un grand canidé doit nous interpeller. Les témoignages semblent concordants, néanmoins aucune confirmation officielle n’a pu être faite par les services compétents. Nous savons que le loup est en train de reconquérir le territoire français et que ce n’est qu’une question de temps avant qu’il n’arrive dans la Vienne, et à Grand Poitiers.

Pour les candidat-e-s de Poitiers Collectif, il s’agit là d’une très bonne nouvelle qui marque le retour du sauvage dans notre département. Le loup est un prédateur qui participe à la régulation naturelle de la grande faune (cervidés, sangliers, etc.) et qui a un impact positif sur la biodiversité.

Pour autant, nous ne sous-estimons pas les implications que le retour du loup peut avoir pour les éleveurs de la Vienne. Les pratiques actuelles d’élevage résultent de plusieurs décennies d’absence du loup dans nos campagnes et ne sont plus adaptées à la présence de ce prédateur. Il est donc du devoir des pouvoirs publics d’accompagner les éleveurs dans une transition qui permette une cohabitation plus sereine avec le loup.

Les candidat-e-s de Poitiers Collectif sont convaincues et convaincus qu’il est possible de concilier une activité d’élevage viable avec la présence du loup. Le retour de ce dernier, s’il n’est pas encore avéré, doit être préparé en amont par tous les acteurs du territoire. Nous souhaitons donc être responsables et pro-actifs sur ce sujet et, lorsque nous serons élu-e-s, nous associer pleinement à toutes les initiatives de l’État incluant les acteurs du territoire, pour préparer au mieux le retour du loup.