Alexandra Duval

37 ans, salariée d’une association

Alexandra Duval, candidate poitiers collectif

Originaire de la région parisienne, j’habite Poitiers depuis 20 ans. J’ai appris à vraiment connaitre cette ville notamment par mes engagements associatifs à la fois professionnels et personnels.

J’ai longtemps travaillé dans l’éducation populaire et il est clair que la vie associative de Poitiers est une vraie richesse avec laquelle la collectivité doit davantage composer. Aujourd’hui je travaille dans une association qui fédère et dynamise le réseau régional des structures de l’Economie Sociale et Solidaire.

Je crois dur comme fer que l’ESS permet de créer une société plus juste, humaine et durable. Tout comme l’ESS, Poitiers Collectif offre aux citoyens et citoyennes un espace de participation et de réelle démocratie. Tout comme l’ESS, Poitiers Collectif porte un projet de transformation sociale et écologique. Aujourd’hui je suis fière de contribuer à ce projet ambitieux et nécessaire avec une équipe déterminée.

Pourquoi vous êtes-vous engagé.e dans Poitiers Collectif ?

J’ai rejoins Poitiers Collectif en intégrant le groupe de travail sur la gouvernance et la participation citoyenne.

Pour les raisons citées plus haut, cet axe de travail me passionne et je travaille pour que la participation ne soit pas seulement une idée, mais bien une composante de la vie citoyenne.

Quelle est la proposition de notre programme qui vous tient le plus à cœur, et pourquoi ?

La mise en place d’une assemblée citoyenne me tient vraiment à coeur.

Cet espace de gouvernance participative permettra à chacun.e de s’investir dans la vie de la cité et de développer son pouvoir d’agir. Des citoyen.nes tiré.e.s au sort, d’autres issu.e.s d’associations et d’autres volontaires, travailleront ensemble pour suivre les projets municipaux, veiller à la cohérence des actions avec le projet de Poitiers Collectif et permettre à chacun de se sentir à sa place.

Il sera nécessaire de l’expérimenter et de travailler d’arrache pied pour que cela fonctionne et que cela devienne un pilier incontournable de la démocratie. Je suis prête à m’engager dans ce défi.