Georges Apostoulou

69 ans, artisan retraité

Georges Apostolou, candidat poitiers collectif

Je suis de nationalité grecque et j’habite à la Ganterie depuis 1987. J’ai deux enfants et cinq petits-enfants.

En 1977 j’ai créé, avec deux poitevins un atelier de réparation de vélos, Cyclamen. C’était un projet d’autogestion et nous avions choisi le vélo pensant convaincre les gens de l’adopter comme moyen de transport. En 1981, je me suis retrouvé tout seul et j’ai continué à promouvoir le vélo, à accueillir des jeunes et à m’ impliquer à des projets comme « Vélocampus ».

Pourquoi vous êtes-vous engagé.e dans Poitiers Collectif ?

Ma collaboration avec les services municipaux m’a permis d’observer l’évolution de la politique vélo et d’accumuler des déceptions et des frustrations. Pour moi Poitiers Collectif représente l’espoir d’un changement.

Quelle est la proposition de notre programme qui vous tient le plus à cœur, et pourquoi ?

La participation des citoyens à la gestion de la ville, parce que l’ intelligence du groupe est supérieure à la somme des intelligences individuelles.