Pierre Nenez

31 ans, artisan

Pierre Nenez, candidat poitiers collectif
Musicien et artisan facteur d’instruments à vent, je suis passionné par le rapport au passé dans l’art que j’explore notamment au travers de mes recherches musicologiques. Je me produit dans l’ensemble Selva di Flauti basé à Poitiers et mon atelier vient d’ouvrir aux Usines Nouvelles de Ligugé. Mon engagement au sein de Poitiers Collectif est une réponse à mes indignations et mes craintes quant au déclin tant du vivant que de la démocratie. Il s’est articulé sur les questions liées à la biodiversité; sujet qui m’anime depuis toujours. Je vois dans l’échelon municipal le tremplin idéal pour les ambitions collectives tournées vers le progrès et le bon sens.

Pourquoi vous êtes-vous engagé.e dans Poitiers Collectif ?

Pour partager des idées et formuler des propositions visant à défendre le vivant dans sa diversité mais aussi avec le souhait que le plus grand nombre de citoyens s’implique dans la politique locale afin d’en changer le paysage et les codes.

Quelle est la proposition de notre programme qui vous tient le plus à cœur, et pourquoi ?

Le permis de végétaliser est la mesure que je retiens tout particulièrement; elle consiste à donner aux habitants un droit d’aménager l’espace publique au pied de leur lieu de vie pour y accueillir la végétation. C’est une mesure qui produit des effets vertueux et qui responsabilise les citoyens.