[Nos premières semaines de mandat] Trois questions à Antoine Sureaud

Depuis son lancement, Poitiers Collectif fait le choix de la transparence, afin de faire vivre au plus grand nombre la construction et le développement du projet.
 
Depuis notre entrée à la Mairie, la curiosité est au rendez-vous, et de nombreuses questions nous sont posées…. pour y répondre, nous donnons la parole aux élu.e.s afin de vous raconter les premiers pas de notre mandat !
 
Pour le troisième épisode de cette série, nous donnons la parole à Antoine Sureaud, Adjoint à l’Education Populaire et aux Maisons de quartiers.

Comment ça va depuis le début du mandat ?

Ça va bien, j’ai la chance de travailler dans une délégation qui me passionne. J’aime particulièrement rencontrer les plus jeunes dans le cadre des actions qui sont proposées par les Maisons de quartier, et de voir leur enthousiasme et leur implication dans les initiatives citoyennes.

 

Peux-tu nous raconter ta vie d’élu depuis un mois ? 

Cela a été une grande nouveauté pour moi de passer d’un programme élaboré en commun avec le groupe Poitiers Collectif, à une prise de décision en direct, y-compris pour des choix rapides et cruciaux… C’est cela, passer de la théorie à la pratique !

Ce qui me plaît dans ma délégation, c’est que je suis souvent sur le terrain à la rencontre des Maisons de quartier et des habitant.e.s, pas uniquement dans un bureau, même si c’est un plaisir réel de venir chaque jour dans une Mairie comme la nôtre, aussi belle et chargée d’histoire.

Mon engagement dans la majorité ne faiblit pas après les élections, et j’ai une confiance sans faille en mes collègues pour continuer de porter le projet et surtout de le voir aboutir. De plus, j’ai l’honneur de présider le groupe Génération.s, ce qui m’apporte un confort de travail inestimable : j’apprécie beaucoup de pouvoir collaborer avec mes camarades.

 

Quels sont les points du programme que tu vas mettre en œuvre pendant le mandat ?

Le développement des activités périscolaires à l’échelle de la ville est ma priorité numéro 1, et pour mettre en oeuvre ce point essentiel du programme, je peux compter sur Julie Fontaine, Déléguée au périscolaire, et sur Samira Barro-Konaté, Déléguée aux Vacances, qui a déjà commencé à mettre en œuvre le plan « Vacances pour tous ».

Parallèlement, mon mandat me demande de suivre attentivement les budgets alloués aux Maisons de quartiers, dans l’objectif de renforcer les dynamiques qui marchent; de suivre les investissements nécessaires à la rénovation de plusieurs d’entre elles, et aussi d’aider, de conseiller les structures en difficulté. C’est grâce à cet appui que l’on mettra ensemble la justice sociale au cœur de notre ville.

 

Merci à Antoine Sureaud pour ses réponses et à très vite pour de nouvelles expériences d’élu.e.s !