« Vous ne me verrez jamais faire campagne en solo ! »

Article paru dans Centre Presse, le 14 octobre 2019

Source à ce lien.

 

Léonore Moncond’huy conduira la liste de Poitiers Collectif

Léonore Moncond’huy a été désignée comme tête de liste de Poitiers Collectif, mardi soir, après de longs débats internes. L’élue régionale écologiste promet d’être « au service du collectif ».
Léonore Moncond'huy a été désignée tête de liste parmi 19 colistiers de Poitiers Collectif.

Léonore Moncond’huy a été désignée tête de liste parmi 19 colistiers de Poitiers Collectif.
pbonnet

L a législation nous impose de désigner une tête de liste pour les municipales, mais vous ne me verrez jamais faire campagne en solo. Voilà la promesse que Léonore Moncond’huy a faite à ses camarades, au lendemain de sa désignation, qui s’est déroulée sous la forme d’une élection sans candidat, « une élection inédite à Poitiers », assurent les animateurs de Poitiers Collectif.

« La tête de liste sera maire de Poitiers, mais pas présidente de Grand Poitiers »

Mardi soir, donc, les dix-neuf colistiers désignés la semaine précédente se sont réunis en cercle, dans une salle du centre socioculturel de La Blaiserie, pour nommer tour à tour celui ou celle qui, à leurs yeux, correspondait le mieux au profil de la tête de liste idéale, selon des critères définis collectivement. Le nom de Léonore Moncond’huy a remporté 11 votes sur 19. Cette désignation a dû passer ensuite au crible de plusieurs objections soulevées par les participants, avant d’être validée. Le collectif citoyen a longuement débattu sur le fait de désigner une tête de liste membre d’un parti politique (N.D.L.R.: elle adhère à Europe Écologie Les Verts), ainsi que sur le cumul des mandats (N.D.L.R.: elle est élue au conseil régional).

Objections levées

La première objection a été levée par l’engagement « qu’il n’y aura pas d’hégémonie d’EELV » dans la construction de la liste. « Sur sa dynamique politique actuelle, EELV aurait pu partir en solo aux municipales, explique Bastien Bernela, l’un des colistiers (N.D.L.R.: lui-même non encarté). S’ils ont fait le choix de Poitiers Collectif, c’est bien dans une volonté de rassemblement. »
Sur le cumul des mandats, la jeune femme a pris l’engagement de mettre en parenthèse sa carrière professionnelle le temps de la campagne: « Mais je n’abandonnerai pas mon mandat d’élue régionale d’ici-là, parce que j’ai été élue au sein d’une équipe », explique-t-elle. Si elle est élue en mars, « la question se reposera évidemment », ajoute-t-elle, en rappelant un point important de la charte de Poitiers Collectif: « la tête de liste sera maire de Poitiers, mais pas président de Grand Poitiers ».
La désignation d’une tête de liste va permettre à Poitiers Collectif d’accentuer sa campagne sur le terrain, « on nous verra en porte à porte dès ce week-end à Bel-Air », promettent-ils. La liste, elle, sera complétée en janvier, « avec les Poitevins qu’on va convaincre de nous rejoindre », et avec les partenaires potentiels que sont les communistes (lire ci-dessous) et le collectif « Ensemble pour Poitiers ».

> Site web: poitierscollectif.fr

Philippe Bonnet
Tags: